Bulles Sans Contour - 2

Forum d'échange autour de projets BD.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Super 8, de J.J Abrams

Aller en bas 
AuteurMessage
SydN
Dieu
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 38
Localisation : Aubagne

MessageSujet: Super 8, de J.J Abrams   Lun 25 Juil - 13:47

Abrams me laisse un peu dubitatif, généralement je trouve autant de truc géniaux que nazissime dans ses créations...

Ce que je ne savais pas c'est qu'à 15 ans, Spielberg avait déjà repéré ses petits films en super 8 et qu'il l'avait "embauché", lui et ses comparses, pour restaurer et monter ses propres films d'étudiants (filmés en super Cool qu'il n'avait jamais eu le temps de monter lui-même à cause de son succès... Donc, Spielberg et Abrams se connaissait déjà, et l'un était donc le mentor de l'autre. Pourtant l'affiliation ne m'avait jusqu'alors jamais sauté aux yeux... Mais aujourd'hui, c'est vrai, en y repensant, je retrouve chez Abrams quelques éléments qui ont fait la force du Spielberg des années 70-début 80.

Alors quand je lis qu'Abram va bientôt sortir un film produit par Spielberg, qui est dans l'esprit de Rencontre du 3eme type et de E.T., que je vois la bande annonce, les photos, que je lis dans les cahiers du cinéma qu'il y a un vrai hommage aux "films d'aventures et de rêves Spielbergiens des années 80", j'ai mon petit coeur qui se serre, et je me rend compte que ces films, cette ambiance, ces cadrages, cette photo, sont devenus comme une madeleine de Proust chez moi. Je suis vieux, merde.

Les cahier du cinéma font même un article en double page rien que sur les lens flare (ces reflets lumineux sur l'objectif typiques des films de cette époque, notamment E.T et rencontre du 3eme type, mais aussi Poltergeist -produit par Steven-), qui seraient à l'origine de cette émotion visuelle qui à elle seule me donne envie de courir voir le film...
Et pourtant, pourtant, je n'ai guère été convaincu par Abrams jusqu'a présent. Mais merde, j'ai trop envie de le voir celui-là. Rien que pour ces cadrages, cette ambiance et ces putains de de lens flare......


http://www.excessif.com/cinema/critique-super-8-6511557-760.html

_________________
SydN, qui scie des N
Revenir en haut Aller en bas
http://bsc2.forumgratuit.org
SydN
Dieu
avatar

Messages : 190
Date d'inscription : 23/03/2011
Age : 38
Localisation : Aubagne

MessageSujet: Re: Super 8, de J.J Abrams   Lun 25 Juil - 13:55

Stephane Delorme, dans les cahiers du cinéma:

Citation :
Hollywood réalisait un cinéma pour les enfants que nous étions. Aujourd'hui, à part l'industriel Harry Potter qui n'en finit pas de grandir, que reste-t-il? Il est très beau que Spielberg, à lui seul, prenne en charge l'enfance dans le cinéma américain [...], comme si les scénarios ambitieux sur l'enfance devaient toujours passer par lui.

Je suis assez d'accord, même si je me retrouve plus souvent dans la position d'un détracteur de Spielberg que d'un grand fan.
En fait, je crois que je n'aime que ses vieux films. Depuis le milieu des années 90, je crois que j'ai fondamentalement aimé aucune de ces films, même si certains étaient appréciables.
Néanmoins, son Tintin me fait finalement plutôt bonne impression dans les bandes annonces, j'y retrouve un peu de cette madeleine dans ces cadrages typiques qu'il est le seule à savoir faire... Une saveur d'enfance qui s'approche d'un plaisir coupable... d'autant plus savoureux!

_________________
SydN, qui scie des N
Revenir en haut Aller en bas
http://bsc2.forumgratuit.org
 
Super 8, de J.J Abrams
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulles Sans Contour - 2 :: Blabla :: Parlons Ciné-
Sauter vers: